accueil   présentation   rechercher   s'enregistrer   liens        

 Vous êtes ici: Accueil >  Les dossiers du poivron >  Roms, immigration

Ecrire au poivron

RUBRIQUES:


AGENDA / EN BREF:

_____________________

Site réalisé avec SPIP

    RESF : Laissez les grandir ici !

    Un an après la circulaire Sarkozy du 13 juin 2006, le Réseau Éducation Sans Frontières (RESF) maintient une solidarité sans faille aux côtés des familles d’enfants scolarisés, toujours menacées d’expulsion, sans papiers ou en situation administrative précaire.
    -  N°92, juin 2007

    RESF : Urgence solidarité

    Les familles qui avaient demandé leur régularisation dans le cadre de la circulaire Sarkozy de juin sur les enfants scolarisés, et avaient vu leur dossier refusé (la plupart du temps pour de mauvaises raisons) entrent dans une zone à risque.
    -  N°85, novembre 2006

    Expulsion des Roms : Message de solidarité

    Il n’y a pas eu de demande d’expulsion, pas de procédures légales. Pourtant, le 27 septembre au matin, la police est arrivée et a enjoint les Roms de partir.
    -  N°84, octobre 2006

    Accueil des étrangers

    Au moment où la législation se durcit pour ce qui concerne la politique d’accueil et de résidence des étrangers en France, où les maires ont obtenu un droit de regard accru dans ces domaines, il est intéressant d’observer les choix et les pratiques de la mairie de Montreuil dans deux domaines : les attestations d’hébergement et les mariages impliquant une personne en situation irrégulière.
    -  N°84, octobre 2006

    L’été de RESF

    Le mouvement de solidarité avec les enfants scolarisés et sans papiers s’est considérablement développé pendant l’été, à Montreuil comme ailleurs. Voulant désa-morcer les mobilisations du printemps, Sarkozy a édité le 13 juin une circulaire ouvrant la possibilité de quelques régularisations exceptionnelles, quelques centaines disait-il alors. Il avait sous-estimé le problème.
    -  N°83, septembre 2006

    Condamnés à la clandestinité

    Le Poivron a rencontré deux membres du collectif des sans papiers de Montreuil. Ils nous parlent de leur combat pour la régularisation et de la nouvelle loi Sarkozy.
    -  N°82, juin 2006

    L’avenir des foyers africains

    “La municipalité a oeuvré avec tenacité et volontarisme pour que soit réalisée la réhabilitation de la résidence sociale Lenain de Tillemont. Elle a réussi le tour de force de mettre tout le monde autour de la table ...pour le bien-être des travailleurs migrants” a-t-on lu dans la Pravda. Mazette, quelle autoglorification. 10 ans après Nouvelle France, la ville prendrait-elle un virage ?
    -  N°82, juin 2006

    Vers le relogement des Roms de Bagnolet

    La solidarité n’a pas le même sens a montreuil ou bagnolet
    -  N°79, mars 2006

    Réalités et fantasmes sur l’immigration

    Depuis un an, tous les chiffres du recensement de 1999 sont maintenant complètement connus à Montreuil. Depuis peu, sont aussi connus les résultats du recensement (nouvelle formule) de janvier 2005, qui amènent à modifier substantiellement les chiffres de 1999. Le Poivron donne à ses lecteurs des chiffres de base pour éviter les fantasmes et aider aux débats.
    -  N°75, novembre 2005

    Roms et Montreuillois

    Les Roms sont à la rue, place Jean Jaurés, et victimes d’un harcèlement policier. Le maire est monté d’un cran dans l’odieux, mais la solidarité a repris.
    -  N° 72, Juin 2005

    L’expulsion pour tout avenir ?

    L’avis d’expulsion reçu par les Roms indique toujours la date du 16 février prochain.
    -  N°68 février 2005

    Roms de Montreuil

    Les Roms résident à Montreuil depuis 3 ans. On s’en souvient, un squat avait été ouvert au 23 rue Pépin en juillet 2003, après l’expulsion de la rue Paul Doumer...
    -  N°66 décembre 2004

    Nouvelles des Roms

    Depuis début juillet, une cinquantaine de Roms occupent toujours un petit immeuble au 23, rue Pépin, en face du café La Pêche. Une cinquantaine, c’est peu sur les 200 qui ont été expulsés de la rue Paul Doumer en avril dernier
    -  N°58 février 2004