Et en 2008...


Il faudra attendre janvier pour entrer dans le vif du sujet. Le Poivron, mensuel, ne peut suivre l’actualité rapidement : le site http://place.de.montreuil.free.fr permet de le faire.

En campagne depuis de nombreux mois, en abusant de sa position de sortant, le maire actuel a lancé officiellement sa campagne par un grand meeting salle des Fêtes fin novembre. Le résultat fut calamiteux : sans doute pas plus de 200 participants, une moyenne d’âge élevée, une mise en scène “à la soviétique” (interventions préparées d’avance supposées représenter toutes les couches du peuple), avec de rares élus sortants. Le maire sortant se proclame le candidat de l’union de la gauche, mais faute d’accord avec le PC et encore moins avec le PS, il est juste le candidat de l’union monarchique autour de sa personne. Après Clémentine Autain, Dominique Voynet et Mouna Viprey ont été les cibles de ses colères.

La section du PS a choisi Geneviève Dekerautem comme chef de file pour les municipales, mais n’a pu surmonter vraiment ses divisions quant à la stratégie. Elle a préféré une alliance avec les Verts (57 voix) plutôt que de se rallier à Brard (51 voix), mais une forte minorité (il y a eu 43 bulletins nuls) a marqué sa préférence pour une troisième liste à gauche. Le maire sortant est en échec, mais l’enthousiasme manque pour une dynamique alternative avec les Verts.

En attendant le choix du PS, supposé intervenir mi-décembre, une équipe continue à construire collectivement un projet avec Dominique Voynet, pour une troisième voie municipale entre le “tout va bien et tout ira mieux demain” et le “tout va mal, il n’y a rien à garder”. Près de 200 personnes ont participé à diverses rencontres, de tous les horizons de la gauche. Les Verts y sont très minoritaires. Une méthode de construction collective inverse de celle du sortant.

P.P.


RETOUR


Adresse de la page: http://lepoivron.free.fr/article.php3?id_article=803

Mon site SPIP ----> http://lepoivron.free.fr